Supersymétrie
La Supersymétrie

Introduction

Le Modèle Standard (MS) se veut une théorie de la physique des particules qui tente d’expliquer la matière et linteraction entre les constituants de celle-ci. Il parvient jusqu’à ce jour à expliquer la majeure partie des évidences expérimentales connues par l’homme. Le MS nous propose l’existence de particules élémentaires, les fermions, qui composent la matière, et les bosons, qui transmettent les forces fondamentales (électromagnétique, faible et forte).    Malgré  ses  succès,  le modèle standard possède quelques lacunes et

insuffisances. Entre autres, il existe au moins 19 paramètres libres à déterminer, la gravité ne figure pas parmi les forces expliquées et aussi le problème de la hiérarchie qui sera discuté plus en détail. Le MS est maintenant reconnu comme une théorie accomplie mais incomplète.

Ces problèmes ont motivé l’apparition d’autres modèles. Le présent travail se portera sur un principe d’écoulant directement de ces problèmes, la supersymétrie (SUSY). Nous verrons que par l’ajout d’une supersymétrie, une partie des ambigüités du MS s’expliquent et une nouvelle physique voit le jour.

Après un départ infructueux en 1966, ce formalisme renaîtra vers les années 1970, dans deux groupes différents. En effet, la SUSY sera introduite dans deux contextes différents, comme la solution s’imposant aux problèmes actuels. Quelques dix années plus tard, une version adaptée au Modèle Standard est créée: le MSSM (Minimal Supersymmetric Standard Model). Ce modèle prometteur offre des prédictions théoriques qui pourront bientôt être vérifiées grâce à la nouvelle génération d’accélérateur de particule. Au fil des années, la SUSY viendra aussi se greffer à quelques théories au-delà du MS comme la théorie des cordes et aussi à d’autres complètement nouvelles comme la supergravité.

Retour au haut de la page
Réalisation - Marc-Olivier Beaudoin - 2011