Symétries C, P et T

Conclusion

Pour conclure, les symétries discrètes jouent un rôle central dans la théorie moderne de la physique des particules, puisqu'elles nous permettent d'établir des quantités et des états que l'on prévoit conservés et nous permettent d'ériger une structure des interactions en leur imposant des contraintes solides et conpréhensibles. L'importance des symétries combinées est d'autant plus évidente qu'elles révèlent des relations entre les différentes propriétés d'un système. Par exemple, une brisure de CP implique que la relation conjugaison de charge vs. transformation paritaire n'est pas suffisante pour caractériser l'invariance géométrique d'un système ; la renversion du temps doit y être ajouté. Bien que ce ne soit pas une symétrie valide, elle comporte des conséquences importante sur la physique moderne, dont le fait qu'elle puisse constituer une explication possible de l'asymétrie baryonique de l'univers. La symétrie CPT, quant à elle, est plus complète et fondamentale, ainsi qu'intimement lié à l'invariance de Lorentz d'un système et reflète ainsi son universalité. Dans ce contexte, il peut être utile, pour mieux décrire l'aspect central des symétries discrètes, de formuler ces propriétés dans un cadre et un formalisme issus de la théorie quantique des champs, lequel rend explicite chaque relation de symétrie au sein même de la définition des champs des particules élémentaires.

Bibliographie