L’impact de l’ajout de dimensions dans la physique des particules

Initiation à la physique des particules, 2010, Université Laval

L’ajout de dimensions aux théories physiques occupe les physiciens théoriciens depuis maintenant plus d’un siècle. Le départ avec la théorie Kaluza-Klein a été un tournant dans la physique théorique puisqu’elle a innové en ajoutant des dimensions supplémentaires. Malgré la découverte de nouvelles théories et de nouvelles forces (mécanique quantique, forces nucléaires), la théorie a su renaître à la fin du dernier siècle. De nos jours, les grandes théories, comme la théorie des cordes, sont la suite des travaux de Kaluza.

 

On peut affirmer avec certitude que ce sera un sujet encore très important dans les années à venir. En effet, avec l’ouverture du CERN en 2009, les expériences pourront confirmer ou infirmer plusieurs théories. Le LHC atteindra des énergies encore jamais utilisées lors de collisions. Cela permettra donc de vérifier la présence de particules ou de symétries nécessaires au modèle standard (boson de Higgs) et au modèle SUSY. D’ici quelques années d’essais et d’analyse de données, la communauté scientifique pourra affirmer si les modèles actuels sont véridiques.

Conclusion